Web à Québec : Coup de coeur d’Émilie

Publié le 18 avril 2017, dans la catégorie : Nouvelles

Cette année, j’ai eu l’immense plaisir d’assister au Web à Québec avec Benoît et Claudine. Pendant 3 jours, nous avons assisté à plus d’une vingtaine de conférences portant sur toutes les facettes du Web.

Bien que je sois ressorti avec des apprentissages nombreux, la conférence de Golden Krishna, designer chez Google, m’a particulièrement interpelée! Cette conférence m’a permis de repenser l’utilisation prépondérante des interfaces dans nos vies.

The best interface is no interface
Golden Krishna, Designer chez Google

Golden a débuté sa présentation en présentant comment la technologie et l’innovation sont devenues partie intégrante de notre quotidien, à un point tel qu’on vend des dentifrices 3D, des croustilles imprimées en 3D, etc. La technologie, tout comme les écrans, sont omniprésents. On voit même des écrans affichant la météo sur des poubelles dans les rues, afin d’indiquer aux passants qu’il pleut actuellement. Mais quelle est la pertinence ? L’utilisateur est DÉJÀ dehors, il sait la température qu’il fait !

L’interface dicte nos besoins

Avec l’ajout d’écrans partout dans notre quotidien, nous sommes devenus au service des écrans et de la technologie. Combien de fois avez-vous perdu patience face à un ordinateur, une imprimante, ou toute autre merveille technologique qui ne répondait pas à vos attentes ? Nous nous soumettons à ce que l’interface nous propose, alors que l’interface devrait s’adapter à ce dont nous avons besoin.

Au départ, le monde du Web a été créé afin de trouver des solutions à des problèmes vécus par la population, à l’aide d’écran. De nos jours, seuls les écrans ne sont plus suffisants. On doit penser plus loin que ça. Peut-on régler ce problème sans créer aucun interface?

Un problème peut-il être résolu autrement ? Sans interface?

Prenons par exemple une application mobile permettant de débarrer la porte de son domicile. Pour ce faire, l’usager doit dévérouiller son téléphone, ouvrir l’application, sélectionner le bouton afin de débarrer la porte, puis attendre que le dispositif débarre la porte, bref le processus est long ! L’entreprise ayant développé cette technologie a par la suite fait une deuxième version, avec laquelle le téléphone est connecté via Bluetooth au dispositif permettant de débarrer la porte automatiquement lorsque l’utilisateur se trouve à 1 pied de sa porte. Avec cette nouvelle version, les utilisateurs n’ont plus besoin d’une interface et le processus est grandement simplifié.

« Think outside the box »

La présentation de Golden était stimulante et nous faisait réfléchir sur l’omniprésence des écrans et des interfaces. Comment les outils que nous utilisons quotidiennement pourraient-ils être simplifiés en faisant disparaître les interfaces ? D’ici à ce que la commande vocale prenne le dessus, quels sont les éléments que nous pouvons simplifier ? Nous ramenons une fois de plus le principe de « think outside the box ». Réaliser la conception d’une interface pour répondre à une problématique devient peu originale, il faut trouver de nouvelles façons d’innover afin de trouver des solutions optimales aux problématiques du quotidien des usagers. Il faut alors se rappeler que le design d’interface ne doit pas que créer de beaux visuels, il doit créer de bonnes expériences pour les utilisateurs.

Si vous êtes curieux d’en savoir plus sur cette conférence, vous pouvez consulter la présentation de Golden.

Émilie Roy
Chef de l'équipe - Marketing numérique
Émilie est une fille que tout le monde aimerait avoir dans son équipe. Travaillante, curieuse et totalement à l'aise dans un environnement où les développeurs font régulièrement des blagues de geeks. En plus de piloter l'équipe de marketing numérique, elle travaille en optimisation de la conversion pour plusieurs de nos clients.