La vitesse d’exécution comme avantage compétitif

Publié le 2 août 2016, dans la catégorie : Recherche utilisateur

La rapidité d’exécution est devenue une variable si importante dans l’équation du succès qu’elle s’est imbriquée dans la culture de plusieurs entreprises. Pendant des années, le slogan de Facebook a été : « Move fast and break things », et avant même l’émergence des startups, le CEO de GE Jack Welch a souligné que l’avantage compétitif ultime d’une entreprise était son habileté à apprendre et à agir rapidement.

Le secret permettant de transformer la rapidité en avantage compétitif est de créer un momentum. L’idée traditionnelle de faire des changements d’envergure doit laisser place à l’idée moins confortable de faire des changements fréquents et soutenus.

pousses

 

Visualiser la croissance : pas si facile

Calculer une augmentation de 10 % est plutôt simple, mais visualiser une augmentation récurrente est plutôt difficile.

Si vous avez le choix entre doubler vos ventes tous les six mois ou les augmenter de 10 % chaque mois, la deuxième option sera la meilleure. La croissance exponentielle est puissante, mais elle n’est pas intuitive.
Augmentation des ventes, de 10% chaque mois.

 Revenu total de 2 138 428 $ 

Augmentation des ventes, en doublant chaque 6 mois.

 Revenu total de 2 100 000 

Même de petits changements fréquents peuvent avoir un impact énorme. Par exemple, une augmentation quotidienne de 1 % générerait 12M $ de revenus. En d’autres mots, il est six fois plus payant de s’améliorer de 1 % chaque jour plutôt que de les doubler deux fois par année.

La question n’est donc pas « puis-je générer une augmentation de 1 %, 3 % ou 10 % », mais plutôt « à quelle vitesse et quelle fréquence suis-je en mesure de le faire »?

 

Forte intensité, faible intensité

Comparons deux entreprises qui ont commencé au même niveau, à pareil date et qui ont atteint les mêmes objectifs. On remarque une croissance rapide pour une, tandis que l’autre ne réussit seulement qu’à améliorer ses résultats deux fois dans l’année.

Impact d'une croissance rapide en entreprise.

Puisque l’entreprise à croissance rapide était continuellement en progression pendant que l’entreprise à croissance lente préparait de grands changements, la première profité de 500 000 $ de revenus supplémentaires (soit 25 % de plus).

Ce montant représente le coût d’opportunité pour l’entreprise à plus faible vitesse de croissance. Elle aura donc raté l’occasion d’obtenir un demi million de dollars en revenus, dû à son rythme plus lent. L’avantage est donc du côté de l’entreprise à progrès rapide : elle pourra financer sa croissance future avec sa croissance actuelle.

 

Plus rapide que maintenant

Accélérer sa croissance n’est pas la solution pour toutes les entreprises, mais si l’idée semble cadrer avec votre réalité, nous espérons que ces questions vous aideront à démarrer une réflexion et des discussions à l’interne :

  • Qu’est-ce qui freine notre accélération?
  • Mettons-nous les efforts nécessaires afin de créer des augmentations avec des effets de levier?
  • Sommes-nous prêts à prendre des risques, à être imparfaits et à échouer à maintes reprises?
  • Sommes nous réellement centrés sur le client?
  • Comment concilier amélioration et innovation?
  • Possédons-nous un plan d’action pour optimiser nos résultats?
  • Comment prioriser nos idées?

Les entreprises qui réussissent à prendre un bon air d’aller et à le maintenir obtiendront de meilleurs résultats à long terme. Et en accélérant votre vitesse d’un cran, vous pourriez profiter de résultats exponentiels.

Benoît Quimper
Ex-Chef d'équipe du marketing numérique
Benoît a fait partie de notre équipe pendant près de 4 ans avant de quitter en 2017 pour relever des défis chez Unique Wool avec une autre ex-employée d'Axial que nous aimions beaucoup, Sabrina Hémond. Benoît était un collègue en or. Passionné des innovations techniques, organisationnelles et humaines, il est une encyclopédie vivante de livres et d'articles tous plus intéressants les uns que les autres.

Pourquoi et comment rédiger sa proposition de valeur unique ?

François Thibeault — 1 juin 2018

UVP ou USP… vous en avez une n’est-ce pas ?

François Thibeault — 11 mai 2018